Rachat credit immobilier france

Peut-on écrire seul son testament ?

Préparer la transmission de son patrimoine avant son décès est capital si l’on souhaite léguer son héritage aux personnes de son choix. Si certains font appel à des témoins lors de la rédaction du testament auprès du notaire, d’autres souhaitent garder secret le contenu du testament jusqu’à leur décès et écrivent seuls leur testament.

Écrire seul son testament : avantages et risques

Il est possible de rédiger seul son testament, c’est-à-dire sans la présence ni d’un notaire, ni d’un témoin quelconque. Ce testament est dit olographe. Le testateur rédige ses volontés de sa propre main. Il signe et date ensuite le document.

Il a deux choix : soit ranger le document en lieu sûr, soit le faire enregistrer par un notaire au fichier central des dispositions des dernières volontés. Dans le second cas, il devient un testament mystique, que nous mentionnerons plus bas.

Avantage : en faisant l’impasse sur le notaire, le testateur ne déboursera pas d’honoraires afférents aux frais de ce dernier.

Inconvénients : le document peut être lu par d’autres personnes s’il n’est pas classé en lieu sûr. Il peut être détruit ou volé. Les héritiers peuvent ne pas être informés de l’existence du testament si le testateur omet de le leur mentionner à l’avance.

Autres risques : si des héritiers ingrats parviennent à mettre la main sur le testament, le testateur peut être l’objet de harcèlement ou de manœuvres l’amenant à modifier le partage de l’héritage contre son gré. Ce, dans le cas où le patrimoine du testateur est assez conséquent : biens immobiliers, terrains, œuvres d’art, valeurs mobilières, bijoux, biens meubles. Toujours est-il qu’un testament rédigé sous la pression d’un tiers n’est pas reconnu du point de vue juridique.

Il est donc prudent de toujours faire enregistrer le testament olographe auprès d’un notaire. Une fois sécurisé au FCDDV, le testament ne sera ouvert qu’au décès du testateur.

Écrire son testament en présence d’un notaire et de témoins

Si le patrimoine du testateur est significatif, comme dans l’exemple cité plus haut, il est recommandé de contacter un notaire, et ce, pour la rédaction d’un testament authentique. Le testateur énonce à haute voix ses dernières volontés par rapport au sort de son patrimoine : tel leg pour telle personne, etc. Le notaire consigne alors ces volontés dans le testament. Une fois la rédaction du document achevée, le notaire procède à la relecture de celui-ci. Le tout en présence de deux témoins. Si le testateur souhaite garder secret la répartition de son patrimoine avant son décès, il est possible de faire appel à deux notaires présents lors de la rédaction du testament, et choisir de ne pas faire intervenir les deux témoins.

Avantage : le testament est totalement sécurisé, car déposé au fichier central des dispositions de dernières volontés.

Inconvénient : il coûte plus cher que le testament olographe.

Quant au troisième type de testament, dit mystique, seul le testateur en connaît le contenu, et le notaire de son choix l’enregistre au FCDDV.

Tout sur le testament avec les experts sur démembrement-8.com.

Pourquoi rédiger un testament ?

Le testament modifie les dispositions relatives au partage officiel du patrimoine au décès de l’individu. En effet, la loi a préalablement prescrit qu’une partie conséquente du patrimoine est réservée aux héritiers réservataires. Ce, selon le partage d’un lot en pleine propriété et d’un autre en usufruit. En rédigeant un testament, le titulaire du patrimoine peut choisir librement le type de leg qui revient aux personnes de son choix.

La rédaction du testament peut se faire quel que soit l’âge du testateur. Toujours est-il qu’il est recommandé de le faire au plus tard avant sa vieillesse, période où il est exposé à certaines maladies mentales. Le testament certes ne revêt aucune valeur dès lors qu’il est rédigé par un individu considéré comme n’étant pas sain d’esprit.

Laissez votre commentaire concernant notre pige si vous avez l'envie d'exprimer votre opinion !

Les publications similaires de "Actu finance globale"

  1. 1 Oct. 2017Simulez votre impôt pour savoir si vous bénéficiez de la baisse380 visites
  2. 28 Avril 2017Peut-on simuler les revenus issus d’une SCPI ?768 visites